Comment faire un ocarina aux patates douces

L'ocarina est un instrument ancien. Il y a des preuves que les êtres humains utilisent de tels instruments depuis plus de 12 000 ans ! Il s'agit d'un type d'instruments à vent, liés à la flûte. Comme une flûte, vous soufflez de l'air dans un trou pour créer du son et couvrir ou exposer d'autres trous pour modifier le son. Mais l'ocarina ne ressemble pas du tout à une flûte - en fait, avec sa forme ovale et son embouchure saillante, il ressemble plutôt à une patate douce ! C'est ainsi que l'instrument a reçu son nom - il n'est pas fait de patates douces.
La plupart des ocarinas sont fabriqués en céramique ; cependant, sur le marché, vous pouvez trouver des ocarinas en bois, en plastique ou en verre. Vous trouverez ici des instructions étape par étape sur la façon de préparer un ocarina de patate douce avec vos mains. Nous allons faire un ocarina en argile sans moule. Fonctionnement du gramophone ou du phonographe à remontage automatique

Comment faire un Ocarina

Vous aurez besoin :

  • Argile céramique basse température
  • Couteau (un couteau à beurre fera l'affaire)
  • Cuillère
  • Eau
  • Brochettes
  • Glacis

Vous aurez également besoin d'avoir accès à un four pour cuire votre ocarina. Si vous n'avez pas de four, vous pouvez appeler les studios de céramique et leur demander combien ils demanderont pour le faire cuire pour vous. Si vous préférez, vous pouvez faire votre ocarina avec de l'argile séchée à l'air, assurez-vous qu'il n'est pas toxique car vous allez y mettre votre bouche. Vous n'aurez pas besoin de le glacer ou de le cuire.
 

Instructions pas à pas pour la fabrication d'un Ocarina de patate douce

  1. Prenez un morceau d'argile et faites-en une boule de la taille d'une grosse orange. Formez-le de façon à ce qu'il soit un peu ovale et pincez une extrémité pour le façonner un peu comme une patate douce, et aplatissez le fond en l'appuyant sur la table. Lisser l'argile pour qu'elle soit bien lisse et lisse. Mouillez vos doigts si nécessaire.
  2. Coupez la forme en deux et retirez l'argile à l'intérieur, comme si vous essayiez d'en faire un bol ou une tasse. Gardez les bords d'un bon 1/3 de pouce d'épaisseur pour qu'il conserve sa forme. Essayez de ne pas trop manipuler les deux moitiés - vous voudrez les assembler de nouveau plus tard.
  3. Sur l'extrémité pincée et pointue, passez un couteau ou l'extrémité d'une cuillère pour faire l'embout buccal. Il doit être parallèle au fond plat. Ce sera l'embout dans lequel vous soufflerez.
  4. Sur le fond, sculptez un fût remontant jusqu'à l'orifice de l'embout buccal. Il doit avoir la forme d'une encoche en V, le mur le plus près de l'embout étant vertical et le mur le plus éloigné de l'embout formant un angle de 45 degrés.
  5. Couvrez l'ouverture arrière de l'argile et soufflez dans l'embout buccal. S'il joue une note de musique, tu as tout arrangé.
  6. Remonter les deux moitiés de l'instrument. Tracer les bords et ajouter de l'argile diluée autour pour aider à sceller le joint. Utilisez ensuite vos doigts pour lisser la couture afin de la rendre invisible.
  7. Percez de minuscules trous sur les côtés ou au fond de votre ocarina, là où vos doigts seraient à l'aise. Plus le trou est grand, plus la note est haute lorsque vous soufflez dedans. Ajustez la taille des trous pour que votre ocarina joue différentes notes. Assurez-vous que les sons sont accordés exactement comme vous le souhaitez (utilisez un accordeur pour vous aider avec le son si nécessaire). Quelle que soit leur sonorité actuelle, c'est ce qu'ils auront toujours l'air d'être - une fois que votre ocarina aura été tiré, vous ne pourrez plus changer les trous.
  8. Prenez le temps de faire les finitions : lissez votre instrument, vos coutures, vos trous. Ajoutez des sculptures légères ou des pièces d'argile supplémentaires si vous souhaitez le décorer. Faites en sorte que ça ressemble à ce que vous voulez que ça ressemble.
  9. Quand vous êtes satisfait, badigeonnez votre ocarina de glaçure et faites-le cuire au four. Nettoyez-le - maintenant vous êtes prêts !